100 Propositions Nuit Debout Paris

Lors de l’atelier du 9 octobre sur la place, des propositions ont été collectées pour faire les 100 propositions Nuit Debout Paris puis les partager avec les autres villes qui mettront aussi leurs propositions.

L’objectif est d’en tirer une dizaine pour faire de grands événements thématiques sur le place (concerts) et dans toute la France.

Le liste comprend les propositions jury citoyen, constituants, écologie (avec compléments éventuels) et ceux des présents.  Le thème logement et misère a été beaucoup discuté. En revanche d’autres thèmes ont été peu abordés : éducation, économie, travail, ou pas été abordés : discrimination, anti-specisme, féminisme, France-afrique, santé.

Prochaine atelier le dimanche 16 octobre à 17h sur la place.

Liste des propositions (en gras les proposition principales retenues)

Theme Proposition
democratie Faire une nouvelle consititution avec une assemblée consituante de citoyens
democratie Mettre des jury citoyens tirés au sort pour juger des lois et des budgets avec avis impératifs
democratie Reconnaitre le vote blanc et refaire les elections avec de nouveaux candidat si le vote blanc gagne
democratie Non cumul des mandats des elus
democratie Limitation du nombre de mandats dans le temps des élus
democratie Casier judiciaire vierge pour tous les élus
democratie Faire des référendum réguliers
democratie Sortir de la compétition politique et de la personnification. Voter pour un programme et pour un groupe de personnes
misere Réquisition des locaux vides décrets 1945 avec obligation de laisser les gens dans les lieux et interdiction des expulsions
misere Avoir une adresse de domiciliation immédiate pour permettre réinsertion, soin et education
misere Avoir un autre regard sur les gens de la misères
misere Donner 10% des emplois au gens dans la misère (comme pour les handicapés)
misère Avoir acces à une aide juridique pour les gens exclus
misere Faire un ministere de la misère
ecologie interdiction générale des pesticides
ecologie Basculer vers les energies renouvelables
ecologie Ne plus financer de nouvelles installations nucléaires
Ecologie Aller vers une agriculture non chimique
Ecologie Limiter les publicités
Economie Revenu de base
Economie Création monétaire par l’Etat
Economie Se libérer du travail forcé en supprimant le salariat
Economie Mettre la priorité sur le bien-etre au travail
Logement Développer le logement public
Logement Attribuer les logements à vie
Logement Developper l’auto-construction
Logement Autoriser la création des ZAD et squat en ville sur des zones inocupées
Logement Développer les logements hors des villes dans des ecovillages
Education Pouvoir appliquer des méthodes éducatives alternatives
Education Développer l’éducation populaire
Education Sortir de l’esprit de compétition : supprimer les notes, créer des assemblées populaire
Education Apprendre à s’investir dans le société et pas juste à consommer
Education Redevelopper la pratique de la parole
Classé dans Paris

Une réponse à “100 Propositions Nuit Debout Paris

  1. Commentaire n° 2 sur 6.
    Bonjour à tous.
    L’article « 100 Propositions Nuit Debout Paris » fut publié par « jurycitoyen » le 10 octobre de l’année numérotée « 2016 » par tyrannie chrétienne (P.T.C.). Il est actuellement classé dans la catégorie « Non classé ».

    Le mot « citoyen » qui est dans le nom de l’auteur provient de la mode lancée par le Parti socialiste à partir de son arrivée au pouvoir en 1981 A.L.P.J.C. Citoyen par-ci, citoyen par-là, et il y a aussi le mot citoyenneté, et encore, et encore ! Ça omet la signification apparue à la Révolution française et ce mot, qui est encore apparemment relatif à de la liberté, camoufle l’assujetissement qui se développe. L’emploi abondant de ces deux mots mena rapidement à la nausée chez les individus conscients mais les trompeurs et les endoctrinés n’en sont pas gênés. Par l’emploi du mot citoyen, des participants du mouvement Nuit debout montrent qu’ils sont le produit du système mauvais, qu’ils en font partie.

    Dans l’article, le premier « thème » choisi est « démocratie ». Ce mot est commenté dans le message n° 1 placé sous l’article du présent site de Nuit debout qui est titré « Pour fédérer Nuit Debout : à vos propositions ». Sa conclusion est que l’emploi de ce mot par des participants au mouvement Nuit debout montre que ceux-ci furent bien endoctrinés à ce sujet par le pouvoir public dont ils sont les produits (quoiqu’en étant récalcitrants), qu’ils ne s’en sont pas libérés, qu’ils font partie du système mauvais, et ils ne sont pas les seuls. S’ils ne changent pas, ils ne pourront pas produire quelque chose ayant de la valeur positive. Le mot démocratie étant devenu pourri, il ne faut plus l’employer mais exprimer clairement l’idée que, selon chacun, il portait, et qui est très variable. Nuit debout pourrait alors choisir celle qui lui plaît.

    Concernant ce premier « thème », la première proposition qui est retenue est (sans les fautes de graphie) de « Faire une nouvelle constitution avec une assemblée constituante de citoyens ». Rien n’est dit sur la manière d’arriver à cela, ni sur le moyen de désigner les membres de cette assemblée et, surtout, sur le contenu de la « nouvelle constitution » évoquée. Elle serait la résultante des forces idéologiques présentes… dans l’assemblée. Celle-ci pourrait produire un texte qui ne serait pas beaucoup mieux que l’actuel. (Pourrait-il être pire ?) Il n’y a donc pas une seule idée concernant le contenu du texte constitutionnel envisagé, idée expressive de la société voulue par Nuit debout au cas où un tel idéal existerait déjà.
    La proposition suivante est « Mettre des jury citoyens tirés au sort pour juger des lois et des budgets avec avis impératifs ». Si la nation française acceptait ce système de désignation, ce serait parce qu’elle serait dans un état mental encore plus délabré que l’actuel. Et qui tirerait au sort ? Et qui dirait qui tirerait au sort, etc. ? En plus, cette assemblée servirait à contrôler une autre assemblée composée d’individus désignés par des élections : en quoi l’assemblée des individus désignés par le hasard serait-elle meilleure que l’autre !? Et quelle est l’utilité d’un tel système !? Par ailleurs, il est dit que cette assemblée émettrait des « avis impératifs ». Sainement, une décision qui est impérative n’est pas un « avis », même lorsque ce dernier mot est employé. Toute la proposition ne tient pas debout. Avoir pris en considération cette proposition montre que l’état mental de Nuit debout est plein d’ignorance et très délabré.
    La proposition concernant le « vote blanc » est mauvaise. Les votes blancs contribuent à faire fonctionner la France pourrie et, donc, à la faire exister, à l’approuver. D’ailleurs, une des causes de leur existence résulte de l’idée qu’il y a un devoir de voter, idée qui fait partie de la France pourrie. Elle l’est d’abord parce que c’est faux, ensuite parce que c’est contraire à l’idée de la Révolution française concernant la possibilité d’intervenir dans la vie publique de la nation dont on fait partie, jusqu’à pouvoir modifier son régime politique, mais sans obligation à intervenir. Et on peut intervenir autrement qu’en votant.
    Dans la liste, les trois propositions suivantes sont intéressantes mais très secondaires.
    La proposition suivante « Faire des référendums [avec un s final pour le mot français] réguliers » dépend de la situation juridique dans le cadre de laquelle ça existerait.
    La dernière proposition sur le « thème » « démocratie » (« Sortir de », etc.) est intéressante mais très imprécise.

    Concernant les autres thèmes indiqués, les règles dépendent des principes admis avant. Nuit debout ne dit rien de ceux-ci car, dans toutes les propositions, rien n’est dit à propos de ce qui est à la base où il y a ce qui concerne l’existence d’une nation souveraine sur son territoire particulier, les principes de la société voulue, notamment à propos de liberté de conscience avec notamment l’absence de tyrannies religieuses en France. (Le mot « démocratie » n’exprime rien à ces sujets.) C’est aussi l’effet de l’endoctrinement réussi ! C’est la subjugation sous la tyrannie religieuse, ce qui est un effet naturel du pouvoir obscurantiste efficace. Le mouvement Nuit debout est-il partisan des tyrannies religieuses en France ? Veut-il leur suppression ? Si ces questions étaient posées aux participants à Nuit debout, est-ce qu’elles provoqueraient des scissions définitives ? Si c’était le cas, les opposants au développement de l’humanité révèleraient qu’ils le sont.

    Le mouvement Nuit debout est très superficiel et manque de lumières ! Il l’est jusqu’à maintenant mais il peut changer.

    Il y a un nouveau site internet qui est titré : Vers la République française régénérée.
    Adresse : http://repufranregeneree.free.fr
    Un article est le premier fragment d’un projet de Constitution nouvelle en commençant par celle de la France indépendamment de son régime politique, suivi par les principes voulus pour ce régime, dont le reste est seulement de la conséquence. Le fragment exprime notamment la position à propos de religions.
    Un article est titré : Valls, 31 juillet 2016 A.L.P.J.C., veut obliger à la soumission aux mahométans et aux adeptes d’autres religions jéhovites, et il faut combattre cela.
    Un autre est titré : Pas de Sixième République pourrie d’avance mais la République française régénérée, créée par la Nouvelle révolution. Il contient notamment une idée pour faire exister une nouvelle révolution, en un jour, sans aucun mort, au moins parmi les révolutionnaires, lorsque la nation française sera prête.
    Il y a aussi notamment des explications de fond sur la situation actuelle, par exemple le tournant de 1892 après le prétendu Jésus Christ et celui de 1925*, et voir les citations d’écrits d’Edgar Quinet.
    D’autres propositions de changements seront publiées plus tard.

    Est-ce que des participants au mouvement Nuit debout auront la curiosité d’aller visiter ce site ?

    Ainsi se termine le commentaire n° 2 d’une série de six déposés ce même jour sur le présent site internet de Nuit debout.
    Le n° 1 est à l’article « Pour fédérer Nuit Debout : à vos propositions », classé dans la catégorie « Important ».
    Le n° 3 est à l’article « Ces mouvements populaires qui apportent le changement », classé dans la catégorie « Analyses ».
    Merci et salutation.

Répondre à 3X Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *