Droit de grève et prise d’otage

PriseOtage

Classé dans Non classé

3 réponses à “Droit de grève et prise d’otage

  1. Et on aurait pu penser que d’autres arrêteraient d’invoquer le 13 Novembre pour défendre leurs intérêts particuliers…

    Mais les limites de la décence semblent très larges.

    1. C’est de bonne guerre, bien que je ne sois pas certain qu’on puisse toujours retourner les argument de retour d’argument… quoi que la pirouette puisse sembler brillante sur l’instant. Il se trouve que les mots ont un sens et que certains comme « prise d’otage » ou « autisme » ou beaucoup de superlatifs sans lesquels le discours actuel ne semble pouvoir exister, sont utilisés à tors et à travers. Ou à dessein… je en sais pas. Mais que c’est fatiguant.
      Mais vous avez tout a fait le droit de vous considérer pris en otage par les grévistes là où je me sens défendu. Bon courage, je vous souhaite de finir par recouvrer votre libéré.

  2. Pour memoire,si beaucoup de nos concitoyens ont pu se sortir un peu de la misere (maladie,chomage,retraite,etc)c’est grace a la cgt et au parti communiste francais .En effet,c’est Ambroise Croizat,ministre communiste et le conseil de la resistance qui ont mis en place la securite sociale.Ils se sont faits fusilles par milliers pour que nous puissions vivre libres.Le droit de greve est une liberte.

Répondre à nemolivier Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *